Top 5 des éléments qui rendent les salariés heureux

Existe-t-il une recette du bonheur au travail ? Quels sont les facteurs essentiels pour apprécier sa vie professionnelle ? Ces questions restent souvent sans réponse et pourtant, des études nous donnent quelques indications… On vous explique tout !

La rémunération

Un beau salaire oui, mais cela ne fait pas tout !  Si les études prouvent sans conteste l’importance du travail et de sa paie, l’argent n’est pas l’unique source de bonheur pour les salariés, même s’il s’agit d’un vecteur de bonheur essentiel pour les salariés.

L’étude réalisée par ADP en mai 2018 révèle que pour 50% des Français, la rémunération est la première source de motivation au travail. Une tendance plus importante chez les hommes (56%) que chez les femmes (44%).

L’équilibre vie-pro et vie-perso

Le fait de pouvoir concilier facilement la vie de famille et la vie professionnelle est un réel critère pour les salariés, voire même un véritable argument de motivation. Avoir des horaires plus ou moins souples et des subalternes conciliants l’est aussi. En effet, d’après le Baromètre OPE, les salariés interrogés mettent en avant le désir d’une plus grande flexibilité dans l’aménagement des horaires famille-travail.

45% trouvent d’ailleurs prioritaire d’avoir la possibilité d’organiser leurs heures de travail en fonction des contraintes parentales alors qu’ils ne sont que 39% à dire que cette mesure est mise en place dans leur société.  

De plus, 44% des Français interrogés souhaiteraient plus de souplesse, non seulement dans les horaires mais également dans les modalités de travail, tel que le télétravail…

La découverte et la nouveauté

Il est aussi important de savoir qu’un salarié qui stagne et reste à son poste durant de longs mois, voire de nombreuses années peut parfois s’ennuyer et avoir envie d’aller voir ailleurs si on ne lui propose pas des missions plus stimulantes et intéressantes.

De ce fait, donner davantage de responsabilités aux employés permet de développer leur savoir-faire et de resserrer les équipes.

La valorisation du travail

Valoriser un salarié contribue à son bonheur et à son épanouissement au sein de l’entreprise. Il est primordial de les responsabiliser, de façon à ce que chacun se sente partie intégrante d’un projet, et sente son utilité au sein des équipes. Le sentiment d’appartenance sociale et le sentiment d’être apprécié sur son lieu de travail contribue pareillement au bonheur et au bien-être des salariés.

Il est important de veiller à favoriser la communication interne au sein de l’entreprise car cela permet de créer une cohésion d’équipe et d’atteindre plus facilement les objectifs.

La mise en place de projets de formation permet aussi de rassurer les salariés concernant leurs postes. En effet, la formation est un autre levier favorisant la fidélisation de ses salariés. Acquérir de nouvelles compétences booste la motivation et la confiance au sein des équipes. Les employés ont alors toutes les clés en main pour mener à bien leur travail et se voient donc plus performants.

L’ambiance de travail

Au travail, un cadre respectueux et des salariés à l’écoute les uns envers les autres est bénéfique pour travailler dans un bon atmosphère.

Vous aimerez lire aussi :  Pourquoi faut-il former les élus de CE ?

De plus, il est important pour eux de se sentir épanouis au sein de leur entreprise et dans leurs rapports quotidiens. Les rapports humains sont d’autant plus important qu’on peut le penser, car les bonnes relations contribuent au bien-être. Le fait de pouvoir compter sur ses collègues est aussi un élément important.

74 % des répondants déclarent préférer ne pas quitter un poste dans lequel ils s’épanouissent pour un autre poste avec un salaire supérieur, selon le baromètre d’AssessFirst de mai 2017.

© 2018 Le guide de l'élu de CE | Comitéo - Tous droits réservés